Note sur l'acquisition des signaux de satellites

 

Les possibilités d’acquisition et de traitement des images des satellites météo sont multiples, et sans prétendre être complet, j’ai essayé de répondre par avance à certaines questions. Je livre ici quelques précisions à ce sujet, issues de mon expérience personnelle en la matière ; il vous faudra donc accepter les inexactitudes, voire les erreurs ou les incohérences que vous ne manquerez pas de déceler et dont je vous demande de me faire part.

 

- Acquisition avec du matériel adapté :

 

1/ Images des satellites géostationnaires (fixes par rapport à la terre).

Il s'agit essentiellement et pour notre région des satellites Meteosat.

Ils émettent des signaux analogiques sur des fréquences proches de 1.691 MHz, généralement convertie.

Vous en trouverez des images sur ce site à la page IMAGES/GEOSTATIONNAIRES.

 

2/ Images des satellites polaires ou défilants

Ceux-ci ne "passent" pas à des heures fixes. Il est possible d’en prévoir le passage grâce à un logiciel spécifique.

Il s'agit des satellites de  type Noaa (également Meteor …).

 

Ces satellites polaires envoient des signaux :

 

a/ Analogiques sur des fréquences dans la gamme des 137 MHz dont la définition en APT (Automatic Picture Transmission) est de l'ordre de 4 Km par pixel.

Des exemples d’image de ce type sont visibles sur ce site à la page IMAGES/POLAIRES/ANALOGIQUES.

 

b/ Numériques sur des fréquences proches de 1.691 MHz et de deux définitions : de 4 Km/pixel pour le GAC ou HRI et de 1,1 Km/pixel pour le LAC ou HRPT .Là aussi des images sont disponibles sur ce site à la page IMAGES/POLAIRES/NUMERIQUES.

 

Information : Une image APT représente une taille de 4 km pour 1 pixel soit une surface de 14 kms carrés par pixel. Une image HRPT, avec une une taille de pixel 1,1 km représentera 1,21 kms carrés au pixel, soit une précision  plus de 13  fois supérieure, et ceci sans compter qu'en HRPT,  5 bandes de signaux sont transmises avec 1024 teintes de gris !

 

Les récepteurs sont bien entendu différents pour l'analogique et le numérique.

Voici deux sites où vous pourrez voir les descriptions et les caractéristiques de ces appareils.

 

http://www.time-step.com/

http://www.comelec.fr/

 

Les aériens sont eux aussi différents selon le type de réception :

 

L'antenne est fixe et généralement parabolique pour les géostationnaires (bien que j’utilise personnellement une yagi 55 éléments !).

Pour les satellites « polaires » analogiques, elle est fixe également mais il s'agit de 2 ou 3 éléments de type « turnstyle ».

En revanche il faut une parabole motorisée site/azimut pilotée par l'ordinateur pour "suivre" les émissions en numérique des passages de Noaa.

 

Bien évidemment tout ceci a un coût, c'est pourquoi l'

 

II - Acquisition sans matériel adapté :

 

est hautement appréciable !

 

si vous avez :

 

- un ordinateur avec Windows (95/98/ME/...)

- une carte d'affichage correcte

- suffisamment de mémoire

- une liaison Internet

 

vous pouvez obtenir toutes ces images, mais attention, une liaison Internet haut débit est recommandée si vous ne voulez pas passer des heures à attendre la réception d'un fichier et voir gonfler votre facture téléphonique !

 

Cette dernière remarque est particulièrement valable pour les données HRPT, car il s'agit de télécharger un fichier de 20 à 60 Mo !!

J'ai testé l'acquisition des images des satellites géostationnaires (météosat sur Eumetsat) avec un modem 56k est c'est tout à fait acceptable.

 

Les programmes que j’utilise ont été écrits par M. David Taylor et sont extrêmement puissants, il s'agit de :

 

GeoSatSignal http://www.david-taylor.pwp.blueyonder.co.uk/software/geosatsignal.htm et son compagnon Autoget pour l'acquisition automatique sur le net (Autoget) des images des satellites géostationnaires et leur traitement (mise en couleur, animations, courbes de pression etc...)

 

HRPTreader http://www.david-taylor.pwp.blueyonder.co.uk/software/hrpt.htm pour le traitement des images en haute définition des satellites défilants. Les signaux étant, quant à eux, récupérés directement (et gratuitement) sur le site de Noaa : Satellite  Active Archive (SAA) par exemple http://www.saa.noaa.gov/, dont le "mode d'emploi" se trouve sur ce site.

 

 Vous pourrez également télécharger Wxtrack  à

http://www.david-taylor.pwp.blueyonder.co.uk/software/wxtrack.htm pour connaître les heures de passages des satellites polaires (et aussi piloter éventuellement la parabole) mais ce n'est pas indispensable.

 

GeoSatSignal est gratuit mais si vous désirez en utiliser toutes les fonctions il vous faudra vous enregistrer en ligne et il vous en coûtera environ 55 Euros, ce qui vaut vraiment la peine, notamment pour la capture automatique des images avec Autoget. (c'est bien moins cher qu'un récepteur !)

 

HRPTreader est gratuit (possibilité de s'enregistrer également mais seulement pour faire plaisir à l'OM!).

 

Si vous installez ces programmes, attention, ce n’est pas une mince affaire car l'OM a mis sur son site les programmes et les DLL séparément et les uns ne peuvent pas fonctionner sans les autres qu'il vous faudra télécharger également (voir également sur ce site quelques informations à ce sujet).

Ceci a en revanche un avantage car une fois les programmes installés, les mises à jour (fréquentes) sont des fichiers très courts à télécharger car les DLL restent quant à elles non modifiées.

 

Bien entendu n'hésitez pas à me questionner s'il vous manque une information, ce sera avec plaisir, dans la mesure de mes connaissances et de ma présence à la station.

g.kru@wanadoo.fr

Bonne "réception" d'images et bonnes 73 de

 

F6BEK

Gérard

 

bronze01_up_1.gif

Retour accueil